Marcher dans la forêt de Fontainebleau, c'est un peu remonter le fil de l'histoire de la randonnée

Ce massif de 25 000 hectares, qui fait presque cinq fois la forêt Soignes, a été balisé bien avant la création des sentiers de grande randonnée par un vétéran des armées napoléoniennes, un sergent qui avait fait la campagne d'Espagne, Claude-François Denecourt (1788-1875). Il a balisé, de couleur bleue, 150 kilomètres. Ces sentiers survivent sous le nom de parcours Denecourt-Colinet grâce aux soins de l'association des Amis de la forêt de Fontainebleau, qui les maintient et les a parfois adaptés. Encore aujourd'hui, ce coin de France est un royaume de la randonnée où, à côté des sentiers bleus, plusieurs GR traversent la forêt, dont les GR 11 (tour de l'Île-de-France) et GR 13 (Fontainebleau - Bourbon Lancy). D'autres itinéraires sont tracés par l'ONF (Office national des forêts), dont une boucle de 65 kilomètres (traits vert et blanc), et des parcours d'interprétation, comme le circuit du Haut Mont, sur le thème des carriers, ou le circuit des peintres (voir guides ou cartes). Tous ces parcours se croisent et se combinent aisément.

Lire la suite dans le MAG GR Sentiers de ce printemps, pour être sur de le recevoir à temps, abonnez-vous dès aujourd’hui.  

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.